Appel à manifester, nous dénonçons.

17/05/2018

Les citoyen-ne-s en situation de précarité sont les plus touché-e-s par le prix affolant des primes qui ne cessent d’augmenter. Cette réalité n’est pas la même pour tous. 25 % de la population renonce aux soins médicaux faute de moyens.

 

Nous, LCAPAM, groupe d’assurés citoyens, dénonçons :

  • le manque de volonté politique de changer en faveur des assurés : sur les 246 parlementaires suisses (200 conseillers nationaux et 46 conseillers aux États), 36 ont des liens avec la branche de l'assurance maladie, soit directement avec des caisses, soit avec des groupes qui défendent leurs intérêts (source : RTS),

  • la prise de pouvoir des assureurs vs l’État, ce sont eux qui font les lois,

  • que 25% de la population renonce aux soins pour des raisons de précarité tout en payant pour des prestations auxquelles elle n’a pas accès,

  • une attitude criminelle de la part des caisses maladie,

  • l'opacité des comptes,

  • une gestion inappropriée des primes encaissées pour les placer en bourse, avec pour seuls objectifs le profit et le rendement,

  • les accords douteux entre médecins, laboratoires et pharmas,

  • la diminution des prestations,

  • la hausse de la franchise minimale,

  • le blocage des franchises à trois ans,

  • 33'000 assurés sur des listes noires,

  • un système qui culpabilise les assurés et les malades,

  • l’inégalité dans l’accessibilité et la qualité des soins,

  • le manque d’encouragement à la prévention (frais dentaires,  lunettes),

  • que les assurés ne sont jamais ni représentés ni intégrés dans les négociations,

  • un système pervers qui pousse les patients à consommer des prestations (analyses, consultations, examens technologiques) et le leur reproche ensuite.

Il est nécessaire de (re)mettre la protection et la conservation de la santé des personnes au cœur du système de santé en lieu et place du profit et du rendement !

 

Au niveau fédéral, nous soutenons les initiatives suivantes :

et la pétition :

Nous refusons toute nouvelle augmentation des primes d'assurance maladie 2019 tant que le Conseil fédéral n’aura pas pris les mesures d’urgence fortes et nécessaires pour endiguer l’augmentation des primes d’assurance maladie. Il est le seul à pouvoir mettre en place une mesure d’urgence.

 

Pour toutes ces raisons, organisons-nous, descendons dans la rue et manifestons !

 

Après le 26 mai…

Retrouvons-nous pour une manif nationale

 

à Berne qui aura lieu à la rentrée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Philippe Eggimann, le médecin qui réclame un gel des primes

26/07/2019

1/1
Please reload

Posts récents

14/10/2018

Please reload

Par tags
Please reload

  • facebook
Nous suivre

Association LCAPAM | luttecapam@gmail.com | © 2019 LCAPAM