Lettre ouverte à la Tribune de Genève

25/02/2019

 

 

Lettre ouverte en réaction à l’article paru dans la Tribune de Genève le 11.02.2019

 

Au nom de LCAPAM, groupe citoyen qui a soutenu l’initiative cantonale du Pdt « pour

une caisse publique », nous tenons à donner notre point de vue en réponse à l’article

rédigé par Mme Davaris paru le 11 février dans la Tribune de Genève.

 

Extrait de l’article : Le texte proposait de fonder une assurance cantonale à but social,

en marge des caisses privées actuelles. À l’origine de ce projet, le Parti du travail (PdT)

promettait que cette assurance, dispensée de frais de publicité et de lobbying, offrirait

des primes plus basses.

 

LCAPAM : Nous rejoignons le PdT sur le fait qu’actuellement aucune initiative ne

semble faire l’unanimité et répondre à l’urgence de la situation.

A l’évidence, cette initiative cantonale n’allait pas résoudre le problème du

dysfonctionnement du système de santé, mais aurait permis d’avoir une caisse gérée

par l’Etat offrant :

 

- Une totale transparence dans la gestion des comptes

- Suppression de la publicité.

- 0.- franc pour les lobbies.

- Suppression des courtiers.

- Des réserves payées à Genève qui restent à Genève.

 

Extrait de l’article : Pour le Conseil d’État, une caisse publique à but social aurait attiré

les mauvais risques et n’aurait pu qu’augmenter ses primes.

 

LCAPAM : Tout le monde prévoit l’échec de la caisse publique. Qu’est-ce qui prouve

que cette caisse n’attirerait que des mauvais risques ?

 

En quoi une caisse publique qui offrirait des primes moins chères dans des conditions

transparentes et, de ce fait, attirerait une majorité des assurés genevois*, serait-elle

vouée d’office à l’échec ?

 

* Actuellement les réserves sont constituées chaque année et ne suivent pas l’assuré

 

En effet comme le dit Quentin Stauffer, le non soutien des parlementaires à l’initiative

cantonale du PdT reflète une « déconnexion entre la population et les élites politiques ».

Peut-être que les enjeux de la maîtrise des coûts ne sont pas les mêmes pour les

politiques que pour les citoyens.

 

 

Extrait de l’article : Tous le reconnaissent ; pour réellement changer de système, il faut

agir au niveau fédéral.

 

LCAPAM : Comme le revendique le PdT dans son argumentaire, il était tout à fait

légitime d’envisager un changement au niveau cantonal pour l’obtenir au niveau fédéral

comme cela s’est produit pour l’assurance maternité, le vote des femmes et la loi sur le

partenariat.

 

Extrait de l’article : « […] nous devrions la relancer, suggère Mauro Poggia. Je ne lui

en ai pas parlé, mais peut-être que Pierre-Yves Maillard, à la tête de l’Union syndicale

suisse, aura les forces pour organiser une collecte à travers toute la Suisse. »

 

LCAPAM : Ne serait-il pas plus judicieux d’appeler Pierre-Yves Maillard pour récolter

les signatures manquantes à travers l’Union syndicale suisse avant l’échéance d’avril

plutôt que de relancer toute la machine coûteuse et chronophage.

 

Extrait de l’article : Autre piste : cette initiative pourrait être reprise sous forme de «

projet pilote » à Genève. Mais il faudra pour cela l’aval de Berne.

 

LCAPAM : Au vu de ce qui précède, la mise en place d’un projet pilote* que nous

suggérons depuis le 10 janvier 2018 à MM. Berset et Poggia, n’est-elle pas la solution

la plus pertinente et la moins risquée étant mise en place pour un temps déterminé ?

* Introduction dans la LAMal d’un article expérimental a vocation à fournir une base

légale claire pour la réalisation de projets pilotes innovants destinés en particulier à

tester des mesures propres à juguler l’explosion des coûts. (source : Rapport des

experts « Mesures visant à freiner la hausse des coûts dans l’assurance obligatoire des

soins », août 2017)


Source :

Les Genevois refusent la caisse maladie publique, article publié le 11.02.2019,

TdG, Sophie Davaris

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Philippe Eggimann, le médecin qui réclame un gel des primes

26/07/2019

1/1
Please reload

Posts récents

14/10/2018

Please reload

Par tags
Please reload

  • facebook
Nous suivre

Association LCAPAM | luttecapam@gmail.com | © 2019 LCAPAM